Les amies, les copines..

J’ai toujours différencié le mot « amie » du mot « copine », comme beaucoup de personne je crois.

J’ai eu des amies, à certaines périodes de ma vie. Des amies qui malheureusement au fil des années se sont éloignées. Enfin c’est moi qui me suis éloignée,… physiquement avec plusieurs déménagements. Et peu à peu le contact s’est fait de moins en moins régulier. Puis nous avons pris des chemins de vie différents.

Aujourd’hui des amies qui ont marquées ma vie j’en ai 2.

Une qui me manque énormément et qui m’a toujours manqué dans les évènements marquants de ma vie. Nous avons grandi ensemble, elle était comme ma sœur. Nos parents étaient amies il y a de ça plusieurs années. On a donc grandi ensemble dans une ambiance « grande famille ». Puis leur famille a été marquée par un drame, et au même moment mes parents ont décidés de déménager, pour des raisons professionnelles, à plus de 300 km de chez eux. A partir de ce moment, on s’est vu uniquement pendant les vacances. Puis des histoires d’adultes ont fait que nos parents ne se sont plus vu du tout. Et nous, adolescente à cette époque et sans téléphone portable (la règle chez moi était d’avoir 18 ans pour avoir un téléphone portable !!) nous n’avons malheureusement pas gardé contact très longtemps par courrier.

Alors quand plusieurs années plus tard Facebook est « entré dans ma vie ». Je n’avais qu’en tête de la retrouver. Mais son nom étant commun, il m’a été difficile de la retrouver facilement. Mais j’y suis arrivée !

Aujourd’hui, je n’ai (encore une fois) plus de nouvelle d’elle car elle a quitté Facebook après que son mari soit décédé. Un nouveau drame qui l’a frappé et je ne sais pas vraiment si j’ai ma place à ses côtés (même virtuellement, car aujourd’hui ce sont presque 900 km qui nous sépare désormais).

Mon autre amie est entré dans ma vie, justement après que nous ayons déménagé avec mes parents. Elle était dans ma classe, et naturellement nous avons eu des atomes crochus. Nous n’avons pas eu une amitié si forte qu’avec mon amie d’enfance mais je sais qu’aujourd’hui, si je la vois, nous aurons des choses à nous raconter comme si on s’était quitté hier.

Ces deux amies, même si elles sont totalement différentes toute les deux, elles ont de grandes choses en commun avec moi : mes valeurs.

Et puis, j’ai des « copines ».

Mes copines aussi je peux les compter sur les doigts d’une main, parce qu’après les autres personnes que je côtoie sont des connaissances, des personnes de passage (express ou non) dans ma vie.

Et mes copines, contrairement à mes amies, elles sont totalement à l’opposé de moi !

Nous n’avons pas les mêmes valeurs, pas le même cadre de vie, ne partageons pas du tout de passion en commun, n’écoutons pas les mêmes musiques, n’avons pas les mêmes loisirs….etc

Bref, ces copines sont tout mon opposé et pourtant j’adore passer du temps avec elles.

Avec elles j’en apprend plus sur la société !

Il y a la jeune femme avec 2 enfants qui vit avec un homme instable, qui ne s’investit pas dans la vie familiale (enfin comme moi je l’entend). Alors que chez moi c’est tout l’inverse, on s’investit Monsieur C et moi à 50/50 dans notre vie de famille, dans l’éducation des enfants, dans la répartition des tâches.

Il y a la jeune femme qui enchaîne les conquêtes, qui a été la maîtresse d’un homme, qui a trompé un des hommes qu’elle fréquentait, qui fume et peut se mettre minable avec l’alcool si elle ne va pas bien. Moi j’ai beaucoup de mal a comprendre l’infidélité et j’arrive à faire la fête ou résoudre mes problèmes sans fumer, ni boire.

… et il y en a d’autres de tous horizons, avec d’autres modes de vie, d’autres façons de voir leurs vies.

Et en faite, ce qu’elles on en commun c’est qu’elles partagent ma vie de près ou de loin, et elles font désormais partie de moi, de mon histoire.

Bref, qu’elles soient mes « copines » ou mes « amies » au final je les adore et leurs diversité fait que je m’enrichie chaque jour à leurs côtés.

Alors est ce vraiment utile de faire cette différence entre ces deux mots ?…….

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *