L’infidélité

Dans la littérature, selon notre ami Le Larousse, l’infidélité est … un manque de fidélité (c’est pas vrai ? on pensait pas tiens !) ou, autrement dit, un manque de respect à un engagement.

Ah bah voilà, on y voit plus clair : un manque de respect à un engagement ! tout est dit.

Quand j’ai moi-même été confronté à l’infidélité de mon compagnon, deux fois, j’ai cru que l’on m’arrachait mes tripes, mon intérieur et surtout qu’on me manquait de respect, qu’on ne respectait pas mes valeurs.

Je me suis sentie vidée, épuisée, comme si je venais de vomir…et je n’en pouvais plus de pleurer.

Il avait, en effet comme dans la définition littéraire, manqué de respect à notre engagement. Enfin c’est ce que je me suis dit sur le moment parce qu’au final, nous n’avions pris aucun engagement réel. On était ensemble, on allait avoir, ou on avait un enfant, on avait une maison, on partageait notre vie depuis plusieurs années… mais jamais nous n’avions évoqué ensemble cette notion d’infidélité.

En lisant le début de cet article vous pensez peut être qu’à l’heure actuelle je ne suis plus avec cet homme.

Et bien SI ! je suis toujours avec lui.

Monsieur C était mal dans sa peau à cette époque, et moi je n’était pas disposé à l’écouter. Alors il est allé discuté avec d’autres femme qui ont su lui tendre une oreille, une épaule, et peut être plus mais je n’ai jamais voulu savoir. En tout cas, elles ont comblées temporairement un manque qu’il avait et que moi je ne savais pas combler.

Monsieur C a suivi une thérapie pendant plusieurs mois auprès d’’un psychologue car son mal être était bien plus profond et bien plus ancré. Moi je suis resté à ses côtés, et l’ai encouragé (enfin je crois !) dans sa démarche.

Durant cette période je me suis aussi beaucoup remise en question sur ma vie, ce que je voulais, notre couple, sur la vie que nous aurions après ces évènements.

Aujourd’hui je ne comprend toujours pas l’infidélité car je pense qu’il faut crever l’abcès du problème avant d’en arriver à devenir infidèle. Mais peut être était je pas réceptive aux alertes de Monsieur C…

Je suis confronté à plusieurs niveau à l’infidélité : ma mère trompe mon père, une copine à été la maitresse d’un homme, puis à trompé son propre petit ami, j’ai moi-même été trompé.

Et pourtant l’infidélité restera toujours pour moi un synonyme de lâcheté, de fuite de la réalité.

Et vous qu’en pensez vous ? avez vous été confronté à l’infidélité ? avez vous été infidèles ?

 

Mademoiselle C

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *