Vivre sans contraception depuis 4 ans.

Coucou la compagnie,

Aujourd’hui on va parler contraception !

Et oui en tant qu’être humain de genre féminin, j’ai rapidement été confronté à ce choix de prendre un contraceptif ou non.

A 16 ans j’ai eu mon premier RDV chez un gynécologue avec pour objectif de ressortir de là avec une prescription pour la pilule contraceptive.

Ca me permettait d’avoir des relations plus poussées avec mes petits amis, même si ça n’a finalement pas été le cas avant de rencontrer Monsieur C ! et j’y voyais un avantage pour combattre mon acné qui s’était bien installé !

Me voilà sortie de ce 1er RDV avec le graal : à moi la pilule !!!! 🙂

Je n’ai pas été confronté à ces pilules « nouvelle génération », j’ai eu une pilule micro-dosée pendant de nombreuses années (presque 10 ans !!!).

Et puis après l’accouchement de Petit C ma libido avait vraiment vraiment diminuée, j’avoue que déjà AVANT Petit C ce n’était pas l’extase mais là c’était en mode OFF !!

J’avais entendu que la pilule pouvait avoir cet effet, de par les hormones qui sont envoyés de manière chimique dans notre corps. OK bon… je me disais que quand même des femmes s’étaient battus pour prendre la pilule et que moi j’allais décidé de ne plus la prendre !!

Après en avoir discuté avec Monsieur C, j’ai décidé de stopper la pilule.

Rapidement j’ai vu les effets sur mon corps, ma sexualité, mes humeurs !

Je n’ai pas été déréglé. Mes règles sont arrivées comme elles arrivaient déjà avant lorsque j’étais sous pilule. Par contre elles sont franchement plus abondantes et un peu plus longue qu’avant.

Mon humeur varie énormément sur le mois. Même Monsieur C est capable de me dire si je vais avoir mes règles ou non tellement je suis exécrable (et je pèses mes mots) juste avant qu’elles arrivent !

Et comme mes hormones vivent leur petite vie, j’ai des jours ou ma libido est à son summum, et ça c’est le côté vraiment cool !! 🙂

Arrêté de prendre la pilule a été un choix, et il n’y a pas QUE des côtés positif : « je retrouve mon corps », « je retrouve ma libido », « je me sens moins sous l’emprise des hormones », mais il y a aussi  le côté « chéri t’as pris une capote ?! ». Et oui, j’adore mes enfants mais je ne suis pas prête à en avoir un autre actuellement !!!

Avec Monsieur C on s’y est fait même si on aimerait bien trouver une autre solution.

J’ai bien pensé au stérilet en cuivre, j’était  « à ça » de me le faire poser par ma sage femme quelques mois après l’accouchement de Mini C … et puis la peur m’a retenue ! La peur d’avoir un corps « étranger » en moi !!

Alors voilà, je suis toujours en pleine réflexion sur ma contraception, ca va bientôt faire 4 ans que j’y réfléchis, il va falloir que je trouve une solution !!!

Et toi, tu en es ou niveau contraception ?

NB: il est évident que je conseille toutes les jeunes femmes à se protéger lors de rapports sexuels. Que ce soit avec un mode de contraception pour éviter un bébé « surprise » mais il ne faut pas non plus oublier que les maladies sexuellement transmissibles existent toujours donc à  nous les capotes/condoms/préservatifs !

signature

 

 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *